vendredi 27 novembre 2009

A20091127

vendredi 20 novembre 2009

L'hôpital public est un bien public

L'hôpital public est le bien le plus précieux de ceux qui n'ont rien ou peu. Les réformes successives du système de santé et de protection sociale rendent difficile l'accès aux pour nombre d'entre nous.
Dernièrement, ce sont des grands professeurs, chefs de services d'hôpitaux parisien qui tirent la sonnette d'alarme. L'hôpital public est menacé par le manque de moyens, les regroupements motivés plus par la gestion comptable que par les besoins de santé. Et aussi par le transfert d'activités vers le privé.
Dans 18 mois l'Hôpital de Lagny-sur-Marne devrait entièrement déménager à Jossigny.
En application de la réforme des hôpitaux, ceux de Meaux, Coulommiers, Jossigny doivent être regroupés sous une direction unique et l'offre de soins partagée entre ces 3 villes.
Cela signifie, pour les populations concernées, l'obligation d'aller plus loin en fonction de leurs besoins de santé ou ... de se tourner vers le privé, pour ceux qui pourront le faire.
Pour les personnels, au nom de "la mobilité", c'est l'obligation de passer indistinctement d'un site à l'autre, d'un service à l'autre, ce qui nuira forcément aux conditions de travail, à la continuité des soins et donc à la qualité du service. 
Le secteur privé a d'ores-et-déjà prévu de s'installer et de prospérer à côté du futur hôpital de Jossigny, lequel apparaît de toute façon sous-dimensionné dès le départ.
Pourtant, la population de Lagny et alentours, de la Ville nouvelle ne cesse de croître, ce qui justifie pleinement le maintien d'activités de santé publique sur le site de Lagny, de type consultation, premier recours, prévention,...
Nous demandons la réalisation d'un réel diagnostic sur les besoins de santé de la population dans le secteur. Diagnostic qui tienne aussi compte de l'avis des citoyens, des associations, des élus, des représentants des salariés.
Afin de débattre de ces enjeux et de sensibiliser la population 
Le collectif santé de Lagny-Jossigny-Marne-la-Vallée organise une réunion d'information :
Vendredi 27 novembre à 20h30
A Lagny-sur-Marne
Salle du Cercle des retraités
3 Rue des Poids aux Lombards
(c'est en centre-ville dans le prolongement de la rue du Docteur Naudier, en dessous du centre culturel Charles Vanel)



dimanche 15 novembre 2009

A20091115

dimanche 8 novembre 2009

A20091108

vendredi 6 novembre 2009

Brive-La-Gaillarde, allons-nous vers une privatisation de l’hôpital public ?



Avec de l’argent public, on sauve une clinique privée, et on flingue l’hôpital public.

Le rapprochement annoncé de l’hôpital public de Brive avec la clinique Saint Germain va entrainer une réduction des activités publiques de soins au profit des activités privées lucratives. 
Ce projet s’inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre anticipée de la loi dite Bachelot qui cherche à transformer l’hôpital public en entreprise. Pour être "rentable", l’hôpital devra accepter de sélectionner les pathologies et les patients, et diminuer le nombre de personnels qualifiés. Partout où ces rapprochements se sont concrétisés, nous constatons la disparition de pans entiers de l’activité publique au profit du secteur privé lucratif. Nous disons : NON à la privatisation larvée de l’hôpital public NON au démantèlement de l’hôpital public de Brive au nom de la rentabilité. OUI à un Hôpital public moderne et accessible à tous, sans discrimination. OUI à un hôpital public qui assure des soins de qualité en toute sécurité pour tous quels que soient les moyens de chacun. OUI à un hôpital public qui maintient et développe toutes ses missions, de la recherche à la formation, d’accueil des urgences, des consultations aux explorations, de la chirurgie, la médecine à la psychiatrie, d’accueil et d’hébergement des personnes âgées dans des conditions dignes. OUI à un financement de l’hôpital public lui permettant de remplir toutes ses missions.

L’hôpital public de BRIVE-LA-GAILLARDE est Votre hôpital, Défendez-le !

Collectif de défense de l’Hôpital Public de Brive-La-Gaillarde (Usagers, élus, partis politiques, médecins et personnels hospitaliers, syndicats professionnels...)

Voir le blog  (pour plus d'informations)

mercredi 4 novembre 2009

A20091104

Archivé au format ZIP
Transfert FTP sur site