vendredi 2 juin 2017

Congé de maternité unique annoncé par la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes/hommes


Congé de maternité unique annoncé par la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes/hommes 

La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes hommes, Marlène Schiappa , vient d’annoncer la création d’un congé de maternité unique prévu dans le programme d’Emmanuel Macron.

Il est effectivement nécessaire que toutes les femmes puissent bénéficier de 16 semaines de congé maternité sans perte de revenu.

Cependant, nous tenons à rappeler que l’Organisation Internationale du Travail préconise 18 semaines et que des organisations syndicales, au plus près de la vie des femmes au travail, revendiquent jusqu’à 26 semaines, avec maintien intégral du salaire.

Nous tenons aussi à rappeler les revendications féministes formulées par les organisations féministes et syndicales, notamment lors du 8 mars dernier, jour de Grève des femmes.

- L’allongement de la protection contre le licenciement à 6 mois après la naissance ;
- L’obligation d’aménager ou de modifier le poste de travail dès l’annonce de la grossesse et dès lors que les conditions de travail (port de charges, postures, horaires…) peuvent menacer la santé de la mère et/ou de l’enfant ;
- L’allègement du temps de travail d’au moins une heure par jour (y compris pour les salariées à temps partiel) à partir du 3e mois de grossesse ;
- L’accès de droit pour tous les parents d’enfants de moins de 6 ans à un temps partiel de 80 % payé 100 % du salaire ;
- L’allongement du congé paternité à 1 mois et le maintien intégral du salaire ;
- L’augmentation de la rémunération du congé parental et la validation gratuite pour la retraite (retraite de base et complémentaire AGIRC/ ARRCO) ;
- La mise en place de sanctions dissuasives pour les entreprises qui licencient ou placardisent des femmes du fait de leur maternité.

Le Collectif National pour les Droits des Femmes sera très vigilant quant à la mise en place des mesures annoncées et continuera à se battre pour l’extension des droits des femmes .
(Communiqué de presse du Collectif Droit des Femmes)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire