jeudi 8 février 2018

Le 22 mars les organisations syndicales manifesteront contre les atteintes portées à la Fonction Publique


Le 22 mars les organisations syndicales manifesteront contre les atteintes portées à la Fonction Publique
Une mobilisation de la majorité des organisations de la Fonction publique est prévue pour le 22 mars.
Les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FP, FO, FSU, et l'Union syndicale Solidaires appellent ainsi à défendre activement les missions publiques, l’emploi, le pouvoir d’achat...
Pour rappel le 10 octobre, déjà, plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires étaient descendus dans la rue, ceci ne s'était pas vu depuis 10 ans. Les atteintes à la Fonction Publique ne peuvent perdurer, c'est la mise en place d'une politique rétrograde qui ne profite dans la finalité qu'à des intérêts particuliers laissant l'intérêt général en toile de fond.
Pour "La Vie Hospitalière" la coupe est pleine, il est grand temps de mettre un terme à l'austérité qui mène l'ensemble de notre pays à la précarité pour une grande majorité de citoyens et de citoyennes.

dimanche 4 février 2018

Un homme meurt après avoir été aspiré dans un appareil IRM


Un homme meurt après avoir été aspiré dans un appareil IRM
L'homme de 32 ans a été attiré par le champ électromagnétique alors qu'il pénétrait dans la salle IRM d'un hôpital de Bombay avec un cylindre d'oxygène. Un médecin et deux techniciens, accusés de négligence, ont été arrêtés.
 Le drame s'est produit le 27 au soir. Assistant sa mère qui passait un examen à l'hôpital Nair de Bombay, Rajesh Maru est entré avec un cylindre à oxygène dans l'unité IRM. Selon ses proches, le technicien aurait affirmé qu'il ne risquait rien à entrer avec un objet métallique car la machine était éteinte. "On le fait tous les jours", aurait-il assuré, en présence d'un médecin et d'une autre employée.
 Aspiré au fond de l'appareil
 Mais la machine était en fait allumée. Dès son entrée dans la pièce, Rajesh Maru a été aspiré au fond de l'appareil, son bras emporté par le cylindre d'oxygène, qui aurait alors éclaté. Le jeune homme de 32 ans a été ransporté aux urgences, le corps gonflé, où il est mort dix minutes plus tard. L'autopsie a révélé que Rajesh Maru était mort d'un pneumothorax dû à l'inhalation massive d'oxygène.
 Une enquête est en cours
 Dimanche, le médecin et les deux techniciens ont été arrêtés et placés en garde à vue. Ils sont accusés d'homicide par négligence. Une enquête est en cours. Les proches de la victime ont d'ores et déjà reçu du gouvernement 500.000 roupies (environ 6.300 euros) en compensation.
Par A.M. le 30 janvier 2018
 Source : egora.fr

samedi 3 février 2018

3 MILLIARDS POUR LES EHPAD





3 MILLIARDS POUR LES EHPAD 
La journée d’action pour la dignité des personnes âgées et contre la souffrance du personnel soignant a été un succès, plus de 1.500 EHPAD se sont mobilisés.
Le gouvernement n’a pas apporté une réponse adéquate en terme d'embauches, d’augmentation du salaire, de la formation et du coût. Si 150 millions d’euros seront débloqués grâce à la mobilisation des soignants, familles, résidents, cette somme représente une augmentation de 1/100 alors que POUR LES RICHES ON PARLE EN MILLIARDS : 3 milliards débloqués pour supprimer ISF, défisclaliser le capital , et une aumône, pour les EHPAD: 4.500 places débloquées qui correspondent à une augmentation de 0,5/100 ! 
EN FRANCE on compte 5 professionnels pour 10 personnes âgées, en Belgique et en Allemagne ( sans compter la déportation des vieux en Hongrie, Pologne ) on compte 8 professionnels pour 10 vieux, en Suède et au Danemark le radio est de 12 pour 10 .
SOUFFRANCE DU PERSONNEL ET MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE 
Rappelons que La souffrance du personnel qui ne peut faire face aux besoins des personnes âgées par manque de moyens que ce soient les toilettes, les soins, les repas, conduit à de la maltraitance institutionnelle. Une aide soignante dénonce une "usine d’abattage qui broie l’humanité". "Il y a un sentiment de déshumanisation des soignants et des patients compte tenu du fait qu’on ne laisse plus la place à l’infirmière pour le relationnel", « Les personnes âgées ne sont plus que des numéros de chambre. » Maltraitance institutionnelle : Les aides soignantes se déclarent épuisées en voyant des personnes âgées qui pleurent sur des fauteuils , donner un repas à une personnes âgées c’est long, déshabiller un corps c’est long, l’habiller, on n’a plus le temps de parler.
« En 2006, le « Plan Solidarité Grand Âge » préconisait qu’en 2012, les effectifs devaient être renforcés par la mise en place d’un ratio de « un agent pour un résident ». les syndicats le réclament , Les syndicats veulent 1 soignant pour 1 résident !...
Nos aînés doivent être respectés par le gouvernement qui doit y mettre les moyens. « Les vieux sont nos parents, ceux qui nous ont donné la vie et l’éducation. Ce sont aussi ceux que nous deviendrons plus tard. » « On assiste à une logique de discrimination des plus vieux. » « Le traitement qui leur est réservé est de plus en plus remis en cause. » Pascal Champvert, président de l’Association des Directeurs au Service des Personnes Âgées est venu tirer la sonnette d’alarme dans Bourdin Direct. les grévistes invitent les familles de résidents à se mobiliser avec eux devant leurs établissements. Ils leur proposeront de signer une pétition pour réclamer un meilleur ratio de personnel par rapport au nombre de résidents !
En France on ne compte, en moyenne, que 55 professionnels pour 100 résidents.
Les trusts de « l’or gris » (ORPEA, KORIAN…) se portent bien et leurs actionnaires aussi, tandis que leurs résidents ou leur famille doivent payer en moyenne 2.500 euros par mois. C’est plus du double de la pension moyenne qui est en France de 1.200 euros net et le triple de la pension moyenne des retraité(e)s à peine au dessus de 800 euros

Martine Lozano
Militante associative