dimanche 4 février 2018

Un homme meurt après avoir été aspiré dans un appareil IRM


Un homme meurt après avoir été aspiré dans un appareil IRM
L'homme de 32 ans a été attiré par le champ électromagnétique alors qu'il pénétrait dans la salle IRM d'un hôpital de Bombay avec un cylindre d'oxygène. Un médecin et deux techniciens, accusés de négligence, ont été arrêtés.
 Le drame s'est produit le 27 au soir. Assistant sa mère qui passait un examen à l'hôpital Nair de Bombay, Rajesh Maru est entré avec un cylindre à oxygène dans l'unité IRM. Selon ses proches, le technicien aurait affirmé qu'il ne risquait rien à entrer avec un objet métallique car la machine était éteinte. "On le fait tous les jours", aurait-il assuré, en présence d'un médecin et d'une autre employée.
 Aspiré au fond de l'appareil
 Mais la machine était en fait allumée. Dès son entrée dans la pièce, Rajesh Maru a été aspiré au fond de l'appareil, son bras emporté par le cylindre d'oxygène, qui aurait alors éclaté. Le jeune homme de 32 ans a été ransporté aux urgences, le corps gonflé, où il est mort dix minutes plus tard. L'autopsie a révélé que Rajesh Maru était mort d'un pneumothorax dû à l'inhalation massive d'oxygène.
 Une enquête est en cours
 Dimanche, le médecin et les deux techniciens ont été arrêtés et placés en garde à vue. Ils sont accusés d'homicide par négligence. Une enquête est en cours. Les proches de la victime ont d'ores et déjà reçu du gouvernement 500.000 roupies (environ 6.300 euros) en compensation.
Par A.M. le 30 janvier 2018
 Source : egora.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire